INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS | Terre - Planètes - Environnement - Risques naturels

Twitter

Aller au compte twitter

L’étude des variations d’anisotropie sismique permet de suivre les perturbations volcaniques liées au mégaséisme de Tohoku de 2011 au Japon.
Jeudi 30 janvier, le Centre des politiques de la Terre (IPGP, Université de Paris, Science Po) participe à l'édition 2020 de la Nuit des idées.
Signature d'une convention permettant à l'IPGP d'utiliser le câble sous-marin très haut débit FLY-LION3 pour écouter l’activité sismo-volcanique.
Séance du jeudi 16 janvier 2019 à 18h - L’Odyssée du loup : secrets de tournage - Prix "Innovation" des Collégiens 2019
Ces déformations affectant l'île sont cartographiées grâce aux images acquises par les satellites radar.