Post-doctorat en simulation numérique des variations géomagnétiques rapides | INSTITUT DE PHYSIQUE DU GLOBE DE PARIS

Twitter

Aller au compte twitter

  Post-doctorat en simulation numérique des variations géomagnétiques rapides

• Contrat : CDD de 24 mois à temps plein à pourvoir à partir du 1er octobre 2022. Rémunération selon expérience à partir de 2553 € bruts mensuels.


• Missions : La personne recrutée rejoindra le projet européen 4DEarth actuellement financé par l’Agence Spatiale Européenne (ESA). Le consortium de ce projet regroupe des membres de l’IPGP, IsTerre (France), DTU Space (Danemark), University of Leeds (UK) et l’Observatoire Royal de Belgique. La recherche proposée se situe dans un contexte très dynamique qui a récemment culminé avec la découverte des ondes hydromagnétiques rapides dans le noyau de la Terre. Ces ondes ont été observées grâce aux observations globale et continues des satellites de la mission ESA Swarm. Nous nous trouvons donc dans une période fructueuse pour la géophysique du noyau Terrestre, du fait de cette découverte et des nombreuses pistes qui s’ouvrent.


• Activités :

La personne recrutée developpera des simulations numériques de la dynamique de ces ondes, en comparaison avec la théorie et l’observation au travers des collaborations du consortium. Elle pourra pour cela tirer parti de l’expertise internationalement reconnue de l’IPGP dans le domaine de la simulation numérique de la physique du noyau. Elle profitera aussi du réseau fructueux de collaboration établi par le projet 4DEarth.


• Affectation : Equipe Dynamique des fluides géologiques, Institut de physique du globe de Paris, 1 rue Jussieu 75005 Paris


• Candidatures : Merci d’envoyer un CV et une lettre de motivation au plus tard le 1er septembre 2022 à Julien Aubert (aubert@ipgp.fr) et à Nicolas Gillet (nicolas.gillet@univ-grenoble-alpes.fr)



• A télécharger : PDF iconfiche de poste en PDF

 

Date de publication : 
19 Mai 2022